Se donner les moyens de refaire une Cité.

Surgeons et autres pousses
textes de Maria Kakogianni
& Marie Rouzin,
dessins d’Amalia Ramankirahina
Noues sommes le travail féminisé, précaire, non-déclaré. Vies jetables, malformées, épuisées, parasites, noues sommes les restes de leurs indices de performance. Noues sommes les questions à toutes leurs réponses. Noues sommes le sol glissant d’une grammaire où la police assassine. Noues sommes les herbes folles dans les pelouses patrimoniales.

Ce qui n’était que pollen devient fruits épineux. Puisse-t-il en être de même de nos créations et de nos pousses. Qu’elles dansent et dérangent, qu’elles sèment le trouble et la colère, Et se dégustent avec attention sans essuyer les pieds avant de passer à table.

Surgeons-nous.


Collection Voix publiques
14,5x22 cm, 128 pages 
septembre 2022

Insurection. Time to think 
Maria Kakogianni, Marie Rouzin
& Amalia Ramanankirahina
L’affiche Insurrection. Time to think est issue du livre Surgeons et autres pousses des mêmes auteures (sortie : sept. 22). Elle rassemble un coin de jardin du livre : les simples, autre nom donné aux plantes médicinales.
Collection Voix publiques
58x88 cm (ouverte)
14,5x22 cm (fermée)
septembre 2022

Black bloc : l’histoire d’une tactique 
Camille Svilarich
illustré par Fleuryfontaine
Depuis maintenant trente années, la présence de « black blocs » lors de manifestations politiques s'observe aux quatre coins du monde. À la présentation par la presse et les autorités de ce phénomène comme celui de réunions de délinquants passionnés, ce livre oppose une analyse généalogique qui permet d'éclairer ce qui peut réunir une action contre l'extrême droite. Cette circulation de la tactique à l'échelle internationale invite à appréhender le phénomène des black blocs dans sa trajectoire historique, des années 80 à nos jours.

Collection Sciences humaines
20,5x13 cm, 128 pages
mai 2022

La séparation du monde
Mathilde Girard
illustré par Lorraine Druon
Une pandémie réorganise le monde, notre monde, du plus intime au plus global ; ça se sépare : les lieux, les personnes, les mouvements, les ardeurs et les désespérances. Ça se politise un peu aussi, entre haine et lamentations. Certains disent que c’est trop tard. Il y a ceux qui meurent et ceux qui font mourir, ils ne se rencontrent pas, mais ça réorganise les vies et la mort, les vivants et les spectres. Ne sont-ils pas devenus des sortes de spectres, ceux qui n’osent plus rien toucher et dont les rêves s’aplatissent ?

Collection Traversées
20,5x13 cm, 93 pages
mai 2022



facebook.com/editions.exces
instagram.com/editions.exces

contact :
editions-exces@protonmail.com
La collection Voix publiques intervient dans l’espace public démocratique à l’articulation des arts, des savoirs et des expériences, avec des gens qui ont encore l’impertinence de penser qu’ils peuvent s’autoriser à penser. Les textes y sont brefs mais pas trop, sérieux mais pas trop, homogènes mais pas trop.

Excès, collection Sciences humaines fournit les armes de la critique et de la réflexivité pour agir avec lucidité, car éthique et politique engagent les savoirs et donnent sens au désir de savoir.

Excès, collection Traversées propose des gestes d’écriture et de traduction littéraires comme actes politiques de notre temps. L’altérité y devient le lieu où travaillent les langues des “entre monde”.








© Éditions Excès 2020